Les Projets
Aménagement extérieur du Musée de Cerdagne
Le Musée Cerdagne et sa ferme éco-pédagogique sont situés dans un corps de ferme nommé Cal Mateu à Sainte Léocadie. Musée de France, il est le témoin de la culture local et des savoir-faire traditionnels. Les abords de cette ferme remarquable par son architecture traditionnelle sont peu mis en valeur et nécessite une requalification/aménagement paysager qui devrait permettre de valoriser le bâti mais également donner une fonction/visibilité aux espaces extérieurs


Année :
2 015
Coût :
Aménagement de la Vallée de Font Vive sur la commune de Porté-Puymorens
Objectifs: - Préserver un site d'exception menacé par une fréquentation touristique mal maitrisée et canalisée actuellement sur le site. - Valoriser le site en présentant son histoire ainsi que sa faune et flore exceptionnelles. Actions: - Sensibiliser le public à la flore et la faune du site par la mise en place d'un sentier interpretatif. - Créer un lieu d'exposition mettant en scène l'histoire de la vallée et de ses environs. - Canaliser le trafic automobile en proposant des alternatives à la voiture et en délimitant des zones de parking. - Installer des containers poubelles et aménager des zones identifiées du pique-nique pour la propreté du site.


Année :
2 014
Coût :
Création d' un abri de sécurité dans la vallée de la Grave
La randonnée est une des activités touristiques dominantes sur le territoire, afin de garantir la sécurité des usagers de la montagne, la Communauté de Communes « Pyrénées-Cerdagne» souhaite en assurer la bonne pratique. Or, un besoin a été identifié dans la Vallée de la Grave sur l’itinéraire du GR10. En effet, cette vallée qui possédait une cabane des Douaniers par le passé et à l'état de ruines aujourd'hui, ne présente aucun abri de sécurité en cas de mauvais temps et les refuges à proximité sont situés à plus d’une heure de marche. La Communauté de Communes a donc voulu étudier en 2013 les possibilités de création d’un abri de Sécurité dans la Vallée de la Grave en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Pyrénées- Catalanes, qui, dans le cadre de ses missions souhaite développer des modèles architecturaux de refuges non gardés pour le territoire à partir des ressources locales (bois, pierres). Le PNR a pris en charge la première phase « Conception architecturale pour la réalisation de deux modèles/concepts architecturaux avec utilisation des ressources locales (pin sylvestre, pin à crochets et pierres) de refuges non gardés. La Communauté de Communes sera chargée de la partie « Réalisation »de l’Abri de sécurité. Le marché de la partie « conception architecturale en bois local de deux refuges non gardes » a été lancé en Février 2014. C’est l’ingénieur structure bois, M. Jacques ANGLADE travaillant avec l’architecte Adela CIUREA qui a été sélectionné en Mars 2014. Suite à une réunion technique le 13/05/14, ce dernier a proposé un concept pour l’abri de la Grave : simple, robuste et économique utilisant les ressources locales selon un principe simple de clouage de couches superposées avec structure en bois massif. Le mobilier sera intégré à la structure en bois massif pour éviter les détériorations. Le cabinet prévoit un habillage en pierres des murs extérieurs et un toit en bois. La réalisation de l'abri de sécurité est prévue pour 2015


Année :
2 014
Coût :